Michelin GP F1 d'Espagne, course

Deux pilotes Michelin sur le podium. Aucun problème pour Michael Schumacher à Barcelone: après avoir signé la pole-position, il remporte le Grand Prix d'Espagne en signant le meilleur tour en course au passage. Derrière lui, c'est la ...

Deux pilotes Michelin sur le podium.

Aucun problème pour Michael Schumacher à Barcelone: après avoir signé la pole-position, il remporte le Grand Prix d'Espagne en signant le meilleur tour en course au passage. Derrière lui, c'est la BMW WilliamsF1 de Juan-Pablo Montoya qui termine deuxième, devant la West McLaren Mercedes de David Coulthard.

Emotion chez Ferrari au moment du départ du tour de chauffe : la voiture de Rubens Barrichello refuse de démarrer et doit être ramenée aux stands. Pour le Brésilien, c'est terminé avant même d'avoir commencé Pas de problème au contraire pour Michael Schumacher. Dès l'extinction des feux, l'Allemand s'élance et prend le meilleur sur un paquet de voitures chaussées de gommes Michelin, les deux BMW WilliamsF1 de Ralf Schumacher et Juan-Pablo Montoya en tête. Derrière, Kimi Räikkönen précède la Mild Seven RenaultF1 de Jenson Button et la deuxième West McLaren Mercedes de David Coulthard

Un ordre qui va beaucoup changer au cours des tours qui suivent. En fait, si la première place est restée la propriété exclusive de la Ferrari numéro 1 tout au long des 65 tours, la course derrière la monoplace rouge s'est avérée des plus disputées.

C'est ainsi que Kimi Räikkönen voit son aileron arrière s'envoler au quatrième tour. Le Finlandais parvient à rester sur la piste, mais le phénomène s'avère d'autant plus inquiétant que les Minardi ont déclaré forfait suite à la même mésaventure survenue le matin même à Mark Webber Au 30ème passage, c'est Ralf Schumacher qui perd le contrôle de sa monoplace et qui effectue une excursion non programmée dans le sable. Son aileron avant n'y résiste pas, et l'Allemand doit s'arrêter à son stand pour en changer Un peu plus loin, Jenson Button semble connaître des problèmes et pourtant alors brillant troisième, le pilote britannique est passé par son compatriote David Coulthard au 34e tour. Le pilote Mild Seven Renault F1 perd alors place après place pour abandonner à cinq tours de l'arrivée, sur un problème hydraulique

Au moment de passer le drapeau à damier, Juan-Pablo Montoya termine second sur sa BMW WilliamsF1-Michelin, devant la West McLaren Mercedes de David Coulthard. La marque clermontoise parvient ainsi à placer deux hommes sur le podium.

Plus loin, on retrouve les deux Panasonic Toyota d'Allan McNish et Mika. Salo, classées en 8e et 9e places et qui sont les deux dernières à avoir franchi le drapeau à damier Les deux Jaguar ont abandonné, au 42e tour pour Eddie Irvine et au 3e tour pour Pedro de la Rosa

La journée vue par Michelin Pierre Dupasquier (Directeur de la compétition)

Que pouvez-vous faire de plus pour battre les Ferrari?

"C'est le sport mécanique ! Il y a eu de tout temps des équipes qui étaient bien au-dessus. Niki lauda qui pilotait la Ferrari dans les années 70 était régulièrement devant et nous savions qu'il allait remporter la course. A l'époque nous regardions uniqu ement le classement à partir du 2ème. Il y a eu ensuite la période Williams et enfin McLaren qui gagnait 13 Grand Prix sur 15 avec deux pilotes. Ce sont des cycles et il faut se battre pour essayer de changer la hiérarchie."

Comment analysez-vous la performance de Michelin ce week end?

"Il y a eu beaucoup d'aspects positifs - et nous avons placé deux pilotes sur le podium. Après la course les pneus n'étaient que peu usés, nous pensons avoir été un peu trop conservateurs et nos deux propositions pneumatiques auraient mérité d'être un peu plus tendres. Même si nous n'aurions pas récupéré l'écart avec les Ferrari, le gain aurait été de 3 ou 4 dixièmes au tour."

Vous mentionnez des aspects positifs, quels sont-ils?

"J'ai été impressionné par la performance de David Coulthard, il a fait une très belle course. Les Renault se sont bien battues jusqu'à ce qu'ils aient quelques problèmes techniques. Je suis certain que tout le monde a remarqué la performance de Mika Salo qui a signé le 7ème meilleur temps en course, ce qui est très encourageant. Ralf Schumacher et Kimi Räikkönen étaient très rapides, et nos pneumatiques ont été constants."

Prochain course l'Autriche - Similaire à Barcelone

"Pas du tout, il n'y aucun point commun entre le A1-Ring et Barcelone. Le circuit est très doux en matière de revêtement et assez dur en tracé, donc bien évidemment nous aurons des solutions totalement différentes à proposer."

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Jenson Button , Ralf Schumacher , Pedro de la Rosa , Michael Schumacher , Rubens Barrichello , David Coulthard , Kimi Raikkonen , Allan McNish , Mika Salo
Teams Ferrari , Mercedes , McLaren , Williams , Minardi