Michelin GP de Monaco qualifications

A Monaco, la bataille pour les deux première lignes de la grille de départ s'est limitée aux écuries McLaren et Ferrari. Après de nombreux changements en tête du classement, c'est finalement David Coulthard qui a signé le meilleur chrono,...

A Monaco, la bataille pour les deux première lignes de la grille de départ s'est limitée aux écuries McLaren et Ferrari. Après de nombreux changements en tête du classement, c'est finalement David Coulthard qui a signé le meilleur chrono, en 1:17.430, dans les dernièrs instants des essais, faisant mieux que son rival Michael Schumacher de 201 millièmes de seconde. Le pilote Ferrari, qui occupait le haut du classement pendant une bonne partie de la séance, prendra donc le départ du Grand Prix de Monaco à ses côtés, en première ligne, devant Mika Häkkinen et Rubens Barrichello.

Ralf Schumacher (BMW WilliamsF1 Team - Michelin), le premier des pilotes équipés en pneus Michelin, s'est classé juste derrière ce quatuor, en cinquième position. Il ne concède qu'un peu plus d'une demi-seconde au chrono de la pole, et pense qu'il aurait pu décrocher une place en seconde ligne s'il n'avait été gêné par Jenson Button dans son tour rapide. "L'avantage d'être cinquième, c'est que je vais prendre le départ du bon côté de la piste", commentait l'Allemand. Son coéquipier Juan-Pablo Montoya se classait juste derrière lui sur la grille, en 7e place.

Eddie Irvine, sur la première des deux Jaguar, créait la surprise avec sa sixième place, de loin sa meilleure qualification de la saison. "On a tiré notre maximum aujourd'hui, expliquait l'Irlandais. La voiture a parfaitement fonctionné, l'écurie a fourni un excellent travail, j'ai obtenu quatre tours clairs et j'adore ce circuit."

Le tracé monégasque a semblé bien convenir à Michelin de manière générale, puisque Giancarlo Fisichella (Mild Seven Benetton Renault Sport - Michelin) et Jean Alesi (Prost Acer ­ Michelin)ont eux aussi fait mieux qu'à l'habitude. L'Italien de Benetton se qualifiait dixième, tandis que l'Avignonnais se faufilait en 11e place.Plus loin, on trouvait la deuxième Jaguar de Pedro de la Rosa, 14e, et la deuxième Benetton de Jenson Button, 17e. La première Minardi de Fernando Alonso se qualifiait 18e, la deuxième Prost de Luciano Burti 21e et la deuxième Minardi de Tarso Marques fermait la marche avec le 22e temps.

La journée vue par Michelin


Edouard Michelin, Président :

"Je constate avec plaisir que nous nous situons plutôt dans le scénario "haut" de ce que nous avions estimé possible sur la saison 2001, avec quelques performances exceptionnelles depuis le début de la saison. Notre crédibilité technique est reconnue et appréciée par nos partenaires. Frank Williams, qui est venu faire une visite dans les ateliers Michelin la semaine dernière, l'a clairement dit. Je sens, de plus, un certain intérêt de la part d'équipes aujourd'hui non équipées en Michelin vis-à-vis de la technologie que nous avons apportée."

Pierre Dupasquier, Directeur de la compétition :
Les qualifications

"Déçu parce que Ralf Schumacher était très bien parti dans sa dernière tentative, et aurait certainement pu gagner quelques places s'il n'avait été bloqué par une voiture plus lente, mais nous sommes ravis de constater que certains de nos partenaires, Jaguar, Benetton et Prost, ont réalisé d'excellentes performances."

La piste

"Elle a été conforme à ce que nous attendions aujourd'hui, c'est à dire plus douce qu'au début du week- end. Elle a été très rapide jusqu'à la fin des qualifications."

Votre offre à Monaco était-elle adaptée à la piste ?

"Oui. Nous disposons d'un pneu qui semble très à l'aise, mais qui sera peut-être un peu trop dur et résistant si la piste s'améliore encore. Cela dit, nous avons pu voir que certaines voitures équipées de pneus concurrents étaient déjà pratiquement lisses à l'avant après une quinzaine de tours. Je suis impatient de voir dans quel état seront ces pneumatiques après cinquante tours demain. Tout dépend de la façon dont la piste va évoluer."

La stratégie, demain ?

"Un seul arrêt, selon toute vraisemblance. Mais il se passera certainement des choses intéressantes entre le 20ème et le 50ème tour."

-Michelin

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Giancarlo Fisichella , Jenson Button , Luciano Burti , Ralf Schumacher , Pedro de la Rosa , Michael Schumacher , Rubens Barrichello , Jean Alesi , David Coulthard , Mika Hakkinen , Fernando Alonso , Tarso Marques
Teams Ferrari , McLaren , Williams , Benetton , Minardi