GP Saint Marin Michelin report

Grand Prix de Saint Marin vendredi 13 avril 2001 ­ Essais libres Pas de grosse surprise au terme de la première journée d'essais du Grand Prix de Saint-Marin: les deux Ferrari se sont montrées les plus rapides sur le circuit qui porte leur...

Grand Prix de Saint Marin
vendredi 13 avril 2001 ­ Essais libres

Pas de grosse surprise au terme de la première journée d'essais du Grand Prix de Saint-Marin: les deux Ferrari se sont montrées les plus rapides sur le circuit qui porte leur nom (le circuit Enzo & Dino Ferrari), et seul Rubens Barrichello est venu, l'espace de quelques minutes, menacer la suprématie affichée par son coéquipier Michael Schumacher.

Le matin, la piste était encore très humide des suites de la pluie tombée au cours de la nuit. Dans ces conditions, c'est Rubens Barrichello qui signa le meilleur temps, avec près d'une seconde et demi d'avance sur Michael Schumacher. Les pilotes équipés en Michelin occupaient alors la seconde moitié du classement. Même après la pause de midi, le soleil revenu sur la région, la piste sècha très lentement et conserva quelques endroits humides tout au long de la séance de l'après-midi. Ce qui n'empêcha pas les chronos de tomber à des valeurs proches de la pole-position de l'an dernier (Michael Schumacher a signé 1:25.096, alors que la pole- position de l'an dernier s'établissait à 1:24.714).

Derrière les deux monoplaces rouges, Ralf Schumacher est parvenu à placer sa Williams-BMW et ses pneus Michelin à la troisième place du classement de ce vendredi. Son coéquipier Juan-Pablo Montoya eut moins de chance: après avoir couvert 17 tours le matin, pendant que la piste était encore humide, il effectua deux tours au ralenti l'après-midi avant de devoir interrompre ses essais.

Derrière les trois premiers, on trouvait la McLaren de Mika Häkkinen, et la BAR-Honda d'Olivier Panis, enchanté des nombreuses modifications qui ont été apportées à sa monoplace pour ce Grand Prix.

Les autres pilotes équipés de pneus Michelin étaient un peu plus loin: Eddie Irvine se classait 7e, et son coéquipier Luciano Burti confirmait la forme des Jaguar à Imola avec le 10e temps. Chez Prost Acer, Jean Alesi pointait 14e, deux places devant son coéquipier Gaston Mazzacane. La Minardi de Fernando Alonso était 18e et celle de Tarso Marques 20e.

La journée vue par Michelin :

Pierre Dupasquier (Directeur de la Compétition) :

"La première séance du week-end s'est déroulée dans des conditions très changeantes, passant du mouillé au sec. En début de séance, nos pneus pluie ont fonctionné comme précédemment, à savoir très bien dans certaines circonstances. La troisième place longuement occupée par Eddie Irvine en atteste. En revanche, les modifications apportées à notre pneu intermédiaire n'ont pas semblé adaptées à la piste séchante de la fin de matinée. Nous étions un peu trop rigides et manquions d'adhérence."

"Sur le sec, nous avons été très heureux de retrouver la position acquise outre mer ces dernières semaines. Les solutions techniques retenues en tests la semaine dernière ont porté leurs fruits, et les progrès observés à cette occasion ont été confirmés. Il semble que nous soyons plutôt compétitifs. C'est important, dans la mesure où nos premières expériences sur sol européen permettront, peut-être, de confirmer ou d'infirmer les résultats encourageants obtenus outre mer."

-Michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Luciano Burti , Ralf Schumacher , Gaston Mazzacane , Michael Schumacher , Rubens Barrichello , Jean Alesi , Mika Hakkinen , Olivier Panis , Fernando Alonso , Tarso Marques
Teams Ferrari , McLaren , Williams , Minardi