GP Grande Bretagne Michelin qualifications

Le champion du Monde en titre, Michael Schumacher a placé sa Ferrari sur la première ligne de départ lors de cette séance de qualification du Grand Prix de Grande Bretagne. Il décroche ainsi sa 08ème pole position de la saison sur 11 ...

Le champion du Monde en titre, Michael Schumacher a placé sa Ferrari sur la première ligne de départ lors de cette séance de qualification du Grand Prix de Grande Bretagne. Il décroche ainsi sa 08ème pole position de la saison sur 11 épreuves disputées.

La pluie n'a cessé d'inonder la piste toute la matinée pour ne s'arrêter qu'aux alentours de 10 heures, puis le tracé s'assécha doucement en début d'après-midi. Toutes les équipes ont attendu plus de 25 minutes et la disparition des quelques flaques récalcitrantes, avant de risquer une sortie. Finalement, Michael décrocha la pole en 1m 20.447s suivit des deux pilotes McLaren Mercedes.

Mika Hakkinen signa un chrono à seulement 0,082s de la pole dans son dernier tour et le rival de Michael au championnat, David Coulthard, terminait 3ème juste devant les Jordan de Jarno Trulli et Heinz-Harald Frentzen. L'autre Ferrari de Rubens Barichello terminait 6ème .

La plupart des pilotes parvinrent toutefois à effectuer leurs douze tours autorisés.

Juan Pablo Montoya (BMW WillilamsF1 Team-Michelin) fut le plus rapide des pilotes Michelin et se classa à la 08ème place. Le colombien dut négocier sa séance de qualification avec la voiture de réserve après avoir cassé un élément de sa propre voiture en escaladant un vibreur dans la première partie de la session. ""Nous avons fait quelques changements à la voiture qui ont bien marché, déclarait-il. Je dois remercier les gars de l'écurie qui ont fait un superbe travail pour adapter la voiture à mes réglages en quelques minutes." C'est la deuxième fois cette saison que Montoya se qualifie devant son équipier Ralf, qui sera juste derrière lui lors du départ puisqu'il s'est qualifié 10ème.

Pedro de la Rosa (Jaguar Racing-Michelin) se classait 13ème devant le pilote français Jean Alesi qui dispute ici son 195ème Grand Prix (14ème). Eddie Irvine sur l'autre Jaguar terminait 15ème suivit de Luciano Burti (Prost Acer-Michelin), 16ème. Les deux Mild Seven Benetton Renault Sport se suivent à la 18ème place pour Jenson Button et Giancarlo Fisichella, 19ème.

Pour le clan European Minardi-Michelin, seul Fernando Alonso se qualifie, 21ème. Tarso Marques, sur l'autre Minardi, signait quant à lui un chrono de 1:26.506 qui le plaçait au-delà de la barre des 107% du chrono de la pole-position (barre fixée à 1:26.078). Le Brésilien se retrouvait ainsi non qualifié.Dans son tour final, alors qu'il tentait d'améliorer, toutes les voitures étaient sur la piste, et il fut gêné dans sa progression.

La journée vue par Michelin :

Pierre Dupasquier (Directeur de la Compétition) :

Quelles leçons tirez-vous de ces qualifications ?

"Nous sommes déçus de n'avoir pas pu mieux aider nos partenaires à bien se placer sur la grille. Juan Pablo a cassé un élément de sa voiture en escaladant un vibreur, et il a pris la voiture de réserve. Ralf, pour sa part, a fait quatre tours avec son premier train, il a ensuite été bloqué dans le trafic en fin de séance. Est-ce que les pneus ne marchent pas bien, ou est-ce un concours de circonstances ? Nous le saurons demain, lors de la course."

Choix de gommes de type A ou B pour vos partenaires ?

"Les deux peuvent être utilisées. Certains de nos partenaires ont choisi l'option la plus tendre, d'autres la plus dure. Les deux types seront donc présents sur la grille demain."

Avez-vous pu évaluer ce matin les progrès réalisés par votre offre pluie ?

"Pas vraiment, parce les conditions étaient très froides. Il est en effet très difficile de travailler avec 8 à 9 degrés au sol, il nous faudra encore beaucoup progresser de ce côté. De plus, nous avions apporté une nouvelle base, à utiliser sur piste séchante, mais elle s'est révélée totalement inadaptée aux conditions de ce matin."

Pneus neufs ou rôdés en qualifications ?

"Toutes nos voitures sont parties en pneus neufs, comme d'habitude.

Quelle stratégie, demain ?

"Difficile à dire, car notre expérience sur le sec est très limitée à cause de la pluie de ce matin. Nous connaissons mal le comportement de nos pneumatiques avec une forte charge d'essence, car nous n'avons pas eu le temps de l'analyser hier. La course apportera la réponse."

-Michelin

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Juan Pablo Montoya
Teams Ferrari , Mercedes , McLaren , Benetton , Minardi , Jaguar Racing , Jordan