GP F1 d'Autriche Michelin Course

David Coulthard remporte le Grand Prix d'Autriche. Michelin en tête des 15 premiers tours Sixième manche du championnat du monde de Formule 1 2001, le Grand Prix d'Autriche a été très riche en rebondissements avant de se conclure sur la ...

David Coulthard remporte le Grand Prix d'Autriche. Michelin en tête des 15 premiers tours Sixième manche du championnat du monde de Formule 1 2001, le Grand Prix d'Autriche a été très riche en rebondissements avant de se conclure sur la victoire de David Coulthard, pourtant parti de la septième place de la grille de départ. C'est dès l'extinction des feux rouges que les surprises ont débuté: la McLaren de Mika Häkkinen, la Sauber de Nick Heidfeld ainsi que les deux Jordan-Honda restaient immobiles sur la grille de départ tandis que le restant du peloton s'élançait ­ une conséquence de la réapparition de l'antipatinage dont, à l'évidence, le systèmes ne fonctionne pas encore parfaitement dans toutes les écuries. Lui aussi victime de son antipatinage défaillant, Michael Schumacher dû passer en mode manuel au moment du départ, une hésitation qui permit aux deux Williams-BMW de prendre les deux premières places, le champion du monde allemand se retrouvant troisième.

Les deux WilliamsF1 équipées de pneus Michelin ont mené le bal pendant toute la première partie de la course. Au 11e tour, pourtant, Ralf Schumacher, deuxième, était déjà contraint à l'abandon sur problèmes de freins. Devant, Juan-Pablo Montoya résistait tant bien que mal aux attaques de Michael Schumacher. C'est au 16e tour qu'il perdit la tête de la course, sortant dans le gravier en tentant de résister à une tentative de la Ferrari du champion du monde. Reparti, Juan-Pablo Montoya abandonna définitivement au 42e tour.

Michael Schumacher étant lui aussi parti dans l'herbe, il se retrouva sixième. En tête, Rubens Barrichello, Jos Verstappen et David Coulthard menaient le bal, tandis que Michael Schumacher doubla successivement Olivier Panis et Kimi Räikkönen pour revenir dans les roues des hommes de tête.

Profitant des ravitaillements, David Coulthard s'empara du commandement au 47e tour, pour ne plus le lâcher jusqu'au drapeau à damier. L'Ecossais remportait ainsi son deuxième Grand Prix de la saison (après celui du Brésil) après des essais qualificatifs qui l'avaient placé septième sur la grille de départ. Derrière lui, Rubens Barrichello cédait sa deuxième place à son coéquipier Michael Schumacher dans les cent dernières mètres de course.

Les pilotes chaussés de pneus Michelin: Eddie Irvine, septième, prit un excellent départ: qualifié 13e - son meilleur classement pour cette année - Son coéquipier, fut contraint à l'abandon au 49e tour.

Les autres pilotes Michelin qui ont terminé la course sont les Prost Acer avec Jean Alesi et Luciano Burti qui finissent respectivement à la 10ème et 11ème place. Belle performance de Jean Alesi qui partait de la 20ème position Les Benetton Renault furent toutes deux contraintes à l'abandon: Giancarlo Fisichella au 4e tour, et Jenson Button au 61e. Même sort pour les Minardi, Tarso Marques abandonnant au 26e tour et Fernando Alonso au 38e passage.

La journée vue par Michelin:
Pierre Dupasquier (Directeur de la Compétition): La course des pilotes Michelin

"Nous sommes un peu déçus de ne pas voir les deux monoplaces Michelin les plus performantes à l'arrivée, mais nous sommes satisfaits de notre performance sur tout le week-end. Nous ne nous sommes pas trompés dans notre choix, et cela nous encourage à poursuivre notre effort. Félicitations à Williams et BMW pour leur performance en Autriche."

La baisse de régime de Montoya est-elle liée à la performance des pneumatiques ?
"A partir du 9ème tour, et jusqu'au 15ème tour, Juan Pablo a effectivement été moins rapide. Cette baisse de performance peut être expliquée en partie par le rendement des pneus. C'était d'ailleurs prévu : le pneu à rainures est compétitif en début d'utilisation, puis il connaît une dégradation importante pour, enfin, retrouver un bon niveau de performance. Ce phénomène était assez sensible sur le type de pneus choisi par Williams. Juan Pablo a réalisé de bons temps en début de course, a un peu ralenti, puis, avant son abandon, avait retrouvé toute sa vélocité puisqu'il réalise le deuxième meilleur temps derrière Michael Schumacher à ce moment, et conserve le quatrième temps absolu en course."

L'usure aujourd'hui
"Bon nombre d'équipes avaient choisi le pneumatique le plus performant, tout en sachant qu'elles connaîtraient peut-être certaines difficultés à gérer cette performance sur la durée. Finalement, la course s'est mieux déroulée que prévue, parce qu'au jeu de l'usure, nos concurrents semblent avoir terminé les relais dans les mêmes conditions que nous."

La préparation de Monaco
"C'est une course très particulière. Ce sera tout nouveau pour nous, encore une fois. Nous testerons la semaine prochaine à cinq endroits différents !"

Le Grand Prix d'aujourd'hui vous encourage-t-il à poursuivre sur la voie du non-conformisme et de la relative prise de risques technique ?"

Montoya était très compétitif aujourd'hui, et il est clair que c'est la piste que nous privilégions."

-Michelin

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Giancarlo Fisichella , Jenson Button , Luciano Burti , Ralf Schumacher , Jos Verstappen , Michael Schumacher , Rubens Barrichello , Jean Alesi , David Coulthard , Mika Hakkinen , Kimi Raikkonen , Fernando Alonso , Tarso Marques
Teams Ferrari , Sauber , McLaren , Williams , Benetton , Minardi , Jordan