GP du Japon Michelin essais libres

Michelin et West Mclaren Mercedes dominent les débats Les gommes françaises Michelin ont décroché sept des neuf premières places des essais du Grand Prix du Japon -- dernière épreuve du Championnat du Monde. Les deux West McLaren Mercedes...

Michelin et West Mclaren Mercedes dominent les débats

Les gommes françaises Michelin ont décroché sept des neuf premières places des essais du Grand Prix du Japon -- dernière épreuve du Championnat du Monde. Les deux West McLaren Mercedes de Kimi Räikkönen et David Coulthard occupent les deux premières positions, devant la Ferrari de Rubens Barrichello et les deux BMW WilliamsF1. Bonne surprise, les deux Jaguar ne sont pas très loin.

Au terme des premiers essais du vendredi, il semble que Michelin ne se soit pas mal sorti de l'exercice, puisque le meilleur chrono de la journée est revenu à la West McLaren Mercedes -- Michelin de Kimi Räikkönen. "Tout s'est bien passé, et nous avons pu effectuer le programme de réglages prévu. Mais je pense que nous allons encore pouvoir améliorer l'ensemble de la voiture," de se réjouir Kimi Räikkönen.

Le Finlandais précède son coéquipier David Coulthard, près d'une demi-seconde derrière "Nous sommes encouragés par cette première journée, et les deux mélanges de pneus Michelin fonctionnent bien," d'affirmer l'Ecossais.

Plus loin, précédées par Rubens Barrichello, les deux BMW WilliamsF1 se comportent nettement mieux ici que lors d'un vendredi ordinaire. "J'aime toujours piloter sur ce circuit, il est fantastique. J'ai effectué une bonne séance d'essais durant laquelle nous avons pu mener à terme notre programme et aussi avancer sur le choix des pneumatiques. Je suis très content de l'équilibre de la voiture," explique Ralf Schumacher, cinquième.

Juste devant lui, Juan-Pablo Montoya, quatrième, se plaignait de son côté d'un équilibre encore perfectible. Il fut victime d'une sortie de piste très sérieuse en fin de séance, en escaladant un vibreur un peu trop haut. Un gros choc qui a détruit sa monoplace et l'a laissé endolori.

Sam Michaël -- Responsable d'exploitation WilliamsF1 était satisfait de la performance de l'équipe: "L'un dans l'autre nous sommes satisfaits de la performance d'aujourd'hui. Nous avons achevé notre programme et travaillé sur les réglages pour la course. Le choix des pneus sera difficile parce que Michelin a apporté deux propositions compétitives pour ce Grand Prix. Nous devons analyser les dernières données et voir quelle version pneumatique est la meilleure."

Derrière, les deux Jaguar se classent en septième et huitième place avec Eddie Irvine et Pedro de la Rosa Une jolie performance qui confirme la forme de Jaguar Racing en cette fin de saison. "Les chronos sont peut-être impressionnants, mais je pense que nous sommes partis pour un week-end difficile ici," commente Eddie Irvine.

Les Mild Seven Renault sont bien placées, avec Jarno Trulli en neuvième place. Il précède son coéquipier Jenson Button, 12e. Onzième, Mika Salo démontre que la Panasonic Toyota fonctionne bien à domicile. Allan McNish, son coéquipier, pointe à la 14e place

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Jarno Trulli , Jenson Button , Ralf Schumacher , Pedro de la Rosa , Rubens Barrichello , David Coulthard , Kimi Raikkonen , Mika Salo
Teams Ferrari , Mercedes , McLaren , Williams , Jaguar Racing