GP de France Michelin qualifications

Fantastique séance qualificative, samedi, sur le circuit de Magny-Cours. Ralf Schumacher a décroché une superbe pole-position au Grand Prix de France. C'est la première pole de sa carrière, mais aussi la première pour le manufacturier...

Fantastique séance qualificative, samedi, sur le circuit de Magny-Cours. Ralf Schumacher a décroché une superbe pole-position au Grand Prix de France. C'est la première pole de sa carrière, mais aussi la première pour le manufacturier Michelin depuis son retour à la compétition en Formule Un cette saison.

Un formidable résultat, pour la compagnie qui dispute son dixième Grand Prix après 16 saisons d'absence. Nelson Piquet fut le dernier pilote a décroché une pole position pour Michelin, en 1984 sur le circuit d'Estoril lors du Grand Prix du Portugal.

Pour la quatrième fois de la saison, les frères Schumacher monopoliseront la première ligne de la grille de départ.

Ralf Schumacher, qui fête ses 26 ans aujourd'hui, a signé un superbe chrono - et record de la piste - en 1:12.989s relativement tôt dans la séance, ce qui lui a permis de se qualifier devant son frère Michael, distancé d'un petit centième de seconde seulement.

Le précédent record de la piste était détenu par Nigel Mansell, record qu'il réalisa lors des qualifications du Grand Prix de France en 1992.

Au départ du Grand Prix d'Europe, une semaine plus tôt, Michael Schumacher avait quelque peu "tassé" son frère Ralf contre le mur de béton. Se retrouvant cette fois devant, c'était au tour du cadet de menacer son aîné du même traitement. "Ce sera différent cette fois, s'amusait Ralf. Je suis devant, ce sera peut-être à Michael de ralentir. Evidemment, j'espère partir en tête et prendre le large. Ce serait parfait."

Troisième, David Coulthard précédait son coéquipier Mika Häkkinen, tandis que Jarno Trulli occupait la cinquième place devant la deuxième BMW WilliamsF1 du Colombien Juan-Pablo Montoya.

Du côté des autres pilotes équipés des pneus Michelin, on trouvait ensuite Eddie Irvine à la 12e place, alors que Pedro de la Rosa, sur la deuxième Jaguar, était 14e.

Chez Prost Acer-Michelin, Luciano Burti était pointé 15e, tandis que son coéquipier Jean Alesi était qualifié 19e.

Les deux Mild Seven Benetton Renault Sport-Michelin qui utilisaient un nouveau moteur réalisaient un joli tir groupé, avec Giancarlo Fisichella en 16e place et Jenson Button en 17e.

Les deux European Minardi-Michelin terminaient 21e avec Fernando Alonso et 22e avec Tarso Marques.

La journée vue par Michelin :

Pierre Dupasquier (Directeur de la Compétition) :

Michelin décroche sa première pole position depuis son retour en F1, la 58ème de son histoire. Le fait d'être en France rend-elle cette performance plus savoureuse ?

"Un peu, oui, mais nous n'avons pas changé nos habitudes de travail pour autant. Cette pole position montre que nous avons franchi une étape supplémentaire, et c'est un vrai motif de satisfaction. Ralf Schumacher a piloté de manière exceptionnelle. Il était un peu moins à l'aise que son frère dans un secteur, mais il est parvenu à conserver l'avantage et tout le monde, chez Michelin, tient à le féliciter. Reste maintenant à penser à la course."

Pensiez-vous pouvoir vous battre pour la pole aujourd'hui ?

"Sincèrement, non. Au vu des temps de ce matin, nous pensions que la Ferrari serait intouchable, et que nous devrions nous contenter d'une nouvelle deuxième place. Nous avons été plus qu'agréablement surpris par le résultat final!"

Pneus neufs ou rôdés pour le chrono de Ralf ?

"Quatre pneus neufs."

Quelle stratégie de course ?

"Clairement, c'est elle qui fera la différence demain car les performances des deux premières monoplaces de la grille sont incroyablement proches. Vous comprendrez donc que je ne puisse pas être très précis sur le nombre d'arrêts que nous choisirons. Ce que je peux dire, néanmoins, c'est que nous n'avons aucune inquiétude en terme d'usure, et que notre offre était tout à fait adaptée ce week-end. De plus, le choix de gommes opéré aujourd'hui n'a hypothéqué en rien nos chances pour la course. La pole est arrivée comme un bonus, mais ce que nous cherchons avant tout, c'est à être compétitifs le dimanche. Et nous devrions être dans le coup demain."

Gerhard Berger, BMW Motorsport

"Ce résultat ne fait que confirmer les progrès réalisés par le trio BMW Williamsf1 Team et Michelin. Nous sommes ravis. Les pneumatiques ont joué un rôle déterminant en qualifications aujourd'hui, et je ne peux que tirer mon chapeau aux hommes de Michelin, qui ont réalisé un travail incroyable depuis leur arrivée en F1. Bravo."

-Micheling

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Giancarlo Fisichella , Jarno Trulli , Jenson Button , Luciano Burti , Ralf Schumacher , Pedro de la Rosa , Michael Schumacher , Jean Alesi , David Coulthard , Fernando Alonso , Tarso Marques , Gerhard Berger , Nigel Mansell , Nelson Piquet
Teams Ferrari , Williams , Benetton , Minardi