F1

GP de Belgique Michelin course

Fisichella décroche un podium pour Mild Seven Benetton Renault Sport et Michelin Avec une nouvelle victoire sur le circuit de Spa Francorchamps, la 52e de sa carrière, Michael Schumacher effectue un nouveau pas dans l'histoire de la F1...

Fisichella décroche un podium pour Mild Seven Benetton Renault Sport et Michelin

Avec une nouvelle victoire sur le circuit de Spa Francorchamps, la 52e de sa carrière, Michael Schumacher effectue un nouveau pas dans l'histoire de la F1 puisqu'il détient désormais seul le record du nombre de victoires et le record du nombre de kilomètres en tête de course, record jusque-là détenu par Ayrton Senna. Juan Pablo Montoya qui détenait la pole position cala au moment du départ et Schumacher passa la seconde BMW Williams de son jeune frère dans le premier tour et prit le contrôle de la course. David Coulthard (McLaren-Mercedes) se classa deuxième et Giancarlo Fisichella (Mild Seven Benetton Renault Sport) décrocha son meilleur résultat, depuis le Brésil, en terminant 3ème.

Disputé en deux manches, émaillé d'incidents, le Grand Prix de Belgique a été l'un des plus mouvementés de la saison. Après un premier tour de chauffe Heinz-Harald Frentzen cale sur la grille avec sa Prost Acer. Une malchance terrible pour l'Allemand et pour l'écurie française, puisqu'il partait en deuxième ligne pour la première fois de la saison des Prost.

Au départ du deuxième tour de chauffe, autre coup dur pour Juan-Pablo Montoya, qui cale à son tour et doit partir dernier. La course débutée, Ralf Schumacher se fait alors passer par Michael Schumacher dans le premier tour à la chicane des Combes. Tandis que la Ferrari prend le large, la Williams résiste devant Rubens Barrichello.

C'est alors qu'au cinquième tour, un terrible accrochage se produit dans la ligne droite de Blanchimont entre la Jaguar d'Eddie Irvine et la Prost de Luciano Burti. Cette dernière tape le rail avec une violence inouïe, ce qui contraint la direction de course à sortir de Safety Car, puis à interrompre la course. Le pilote Brésilien est immédiatement conduit à l'hôpital de Liège pour examen. Le premier rapport indiquait qu'il était conscient et que son état était stable.

L'interruption de course constitue une malchance pour Ralf Schumacher: au moment du deuxième départ, sa voiture n'est pas prête et toujours sur cale, ce qui le contraint à partir lui aussi en dernière place. Un deuxième départ qui voit Juan-Pablo Montoya victime d'un accrochage avec Pedro de la Rosa. Quelques tours plus loin, le Colombien abandonne sur problème moteur.

Devant, la course voit Michael Schumacher effectuer un nouveau cavalier seul, alors que Giancarlo Fisichella, sur sa Benetton Renault Sport aux pneus Michelin, occupe longtemps la deuxième place avant de céder aux attaques de David Coulthard. L'Italien termine troisième, le meilleur résultat de la saison de l'écurie Benetton- Renault. "la voiture a été très bien tout au long du week-end, et c'est vraiment bien d'être de retour sur le podium après si longtemps. L'équipe a réellement effectué un très bon travail et les modifications aérodynamiques ont payé." déclarait-il.

Parmi les autres pilotes Michelin, Ralf Schumacher termine en septième place et Heinz-Harald Frentzen en neuvième place. Sur la deuxième Benetton Renault, Jenson Button a abandonné au 27e tour à la chicane du Bus stop, après avoir tapé le mur de béton. Pedro de la Rosa, sur Jaguar, a abandonné au premier tour suite à deux touchettes avec Juan-Pablo Montoya et Nick Heidfeld, tandis que son coéquipier Eddie Irvine n'a pas pris le deuxième départ. Chez Minardi, Tarso Marques termine 13e et dernier classé, tandis que Fernando Alonso n'a pas pris part au deuxième départ.

La journée vue par Michelin :
Pierre Dupasquier (Directeur de la Compétition) :
Quel jugement portez-vous sur la prestation d'ensemble de Michelin à Spa ?

"Le fait de mettre deux voitures en première ligne est un signe certain de compétitivité. Il est vrai que cette performance, hier, a été réalisée dans des conditions un peu spéciales, mais c'est tout de même un motif de satisfaction. Enfin, si nous ne pouvons qu'être déçus de ne pas avoir pu jouer la victoire, l'excellente performance de Giancarlo Fisichella et de Mild Seven Benetton Renault Sport est une raison de se réjouir. Nous continuons notre apprentissage de la F1 et avons de bonnes raisons d'être optimistes."

Le pneumatique de type Option était adapté aux conditions d'hier. L'était-il à celles d'aujourd'hui ?

"La course s'est déroulée entièrement sur le sec, mais nous pensions que quelques gouttes de pluie pourraient la perturber. Dans ce cas, nous aurions retrouvé les conditions de la séance de qualification, et notre pneumatique aurait pu faire merveille. Cela dit, le type de pneu retenu s'est plutôt bien comporté."

Pour quelle raison Giancarlo Fisichella a-t-il disputé toute la course avec les mêmes pneus avant ?

"Il pensait que cette solution offrirait un meilleur équilibre général, et nos produits autorisaient cette stratégie. C'était un choix intelligent, qui a permis à la voiture d'avoir un bon comportement durant toute la course. Un seul ravitaillement, à mon avis, aurait été jouable après le second départ. L'état des pneumatiques avant de Giancarlo à l'arrivée, après 36 tours, le montre. J'ai été un peu étonné de voir les équipes rester sur deux stops. "

De nouveaux produits pour Monza, dans deux semaines ?

"Oui. Nous apporterons des développements assez significatifs au niveau de la construction du pneumatique. Ceux-ci n'avaient pu être prêts à temps pour Spa"

-Michelin

Write a comment
Show comments
About this article
Series F1

User photos

Tim Holmes
F1

Tim Holmes

25 photos
EuroRacer
F1

EuroRacer

38 photos
Evan_DeCiren
F1

Evan_DeCiren

27 photos
jimmykwoods
F1

jimmykwoods

2 photos
nickmossdesign
F1

nickmossdesign

1 photos
EricDebris
F1

EricDebris

411 photos
hanmerdesign
F1

hanmerdesign

7 photos
darkcloud154
F1

darkcloud154

22 photos
Upload photo