GP d'Italie Michelin qualifications

7ème POLE -- ET UN NOUVEAU RECORD -- POUR MONTOYA A Monza pour la dernière épreuve européenne du Championnat du Monde de la Formule Un, les deux pilotes BMW Williamsf1 Team Juan Pablo Montoya et Ralf Schumacher ont bataillé avec le champion...

7ème POLE -- ET UN NOUVEAU RECORD -- POUR MONTOYA

A Monza pour la dernière épreuve européenne du Championnat du Monde de la Formule Un, les deux pilotes BMW Williamsf1 Team Juan Pablo Montoya et Ralf Schumacher ont bataillé avec le champion du monde Michael Schumacher pour décrocher la pole position. Finalement c'est le colombien Juan Pablo Montoya qui a su sortir du lot en signant sa septième pole position de la saison et par la même occasion la pole la plus rapide de l'histoire de la Formule Un. Avec une vitesse moyenne de 259.827 km/h au tour il bat ainsi un record détenu 17 ans par Keke Rosberg, signé à Silverstone en 1985.

Le Colombien qui célèbre son 27e anniversaire la semaine prochaine a signé un chrono en 1m 20.264s - seulement 0.257s devant Michaël Schumacher et 0.278s sur son coéquipier Ralf Schumacher.

Quant à Rubens Barrichello il a vu ses espoirs de pole position s'envoler en sortant largement de la piste. Il devait alors se contenter de la quatrième place.

La session qualificative fut stoppée par le drapeau rouge quelques minutes avant la fin de la séance après une collision entre Kimi Räikkönen (McLaren-Mercedes/Michelin) et Takuma Sato (Jordan-Honda). Les deux pilotes sortent indemne de ce choc pourtant très violent. Räikkönen termine finalement cinquième et troisième des huit pilotes Michelin classés dans le top 12.

Les Jaguar Racing-Michelin d'Eddie Irvine et de Pedro de la Rosa ont confirmé leur bonne forme en se qualifiant respectivement sixième et huitième. La meilleure qualification pour Eddie Irvine depuis le début de la saison.

Pour les autres pilotes Michelin : David Coulthard (West McLaren-Mercedes) s'est classé septième devant Mika Salo (Panasonic Toyota Racing, 10e), Jarno Trulli (Renault, 11er) et Allan McNish (Toyota, 13e).

Jenson Button (Renault) a lutté pour trouver l'équilibre de sa monoplace et termine 17e. Les KL Minardi-Asiatech de Mark Webber et d'Alex Yoong ferment la marche en 19ème et 20ème places.

La journée vue par Michelin: Pierre Dupasquier (Directeur de la Compétition)

Juan Pablo Montoya et Michelin ont signé aujourd'hui la pole position la plus rapide de l'histoire de la Formule Un et Juan Pablo a signé sa 10ème pole de sa carrière. Ce fut une bonne séance pour Michelin et vos pilotes semblent très confiants ce week-end ?

"Juan Pablo Montoya a fait un superbe travail et il est vrai que nous sommes très confiants pour la course. Le pneu que nous avons proposé ce week-end est aussi rapide en course qu'en qualifications. Bien sûr les résultats d'aujourd'hui ne reflètent pas forcément ceux de demain et nous avons vu à Spa que la performance en course n'était pas comparable avec celle de samedi après-midi. Ceci dit nous avons toutes les raisons d'être optimistes. "

Est-ce que vos deux propositions Prime (A) et l'Option (B) seront utilisées en course?

"Non, je ne pense pas que nous verrons beaucoup d'Option ... Notre pneu Prime est rapide et constant. L'Option est un peu plus rapide mais moins constante, mais nous ne sommes pas surpris puisque cette version avait été sélectionnée au cas où les conditions seraient plus fraîches que celles que nous avons rencontrées."

Est-ce que le tracé a évolué depuis hier?

"Non pas vraiment. Il a changé hier mais aujourd'hui nous avons retrouvé le tracé habituel de Monza, relativement stable. Seule la température a évolué avec plus de 30°C au sol mais ceci n'a pas modifié la performance de nos pneumatiques.

Est-ce que la stratégie en course sera de un ou deux arrêts?

"Traditionnellement c'est une course à un arrêt mais certaines équipes peuvent parier sur deux. Les simulations montrent que les deux stratégies sont envisageables. "

Michelin place neuf voitures dans les 13 premières, encore une bonne raison d'être satisfait?

"Absolument ... mais c'était prévisible, nous avons déjà vu cette situation de domination lors des derniers Grands prix. BMW Williamsf1 team et West McLaren Mercedes sont très compétitifs -- et c'est encourageant de voir les progrès de Jaguar Racing qui a été très rapide tout au long du week-end.

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Juan Pablo Montoya
Teams Mercedes , McLaren , Williams , Toyota Racing , Minardi , Jaguar Racing , Jordan