F1

GP Belgique Michelin course

MONTOYA ET MICHELIN SUR LE PODIUM Parti de la pole-position, Michaël Schumacher a remporté son dixième Grand Prix de la saison à Spa, établissant ainsi un nouveau record. Derrière les deux Ferrari, Michelin marque tous les autres ...

MONTOYA ET MICHELIN SUR LE PODIUM

Parti de la pole-position, Michaël Schumacher a remporté son dixième Grand Prix de la saison à Spa, établissant ainsi un nouveau record. Derrière les deux Ferrari, Michelin marque tous les autres points. Juan-Pablo Montoya termine sur la troisième marche du podium sur sa BMW WilliamsF1-Michelin.

Les monoplaces rouges ont mené la course pendant toute la durée de l'épreuve. Derrière, c'est Kimi Räikkönen, qualifié en première ligne, qui s'est glissé derrière les Ferrari au premier virage, avant de céder aux attaques de Juan-Pablo Montoya au deuxième tour. Dès lors, le Colombien n'eut plus qu'à contrôler son avance sur les deux West McLaren Mercedes, de Kimi Räikkönen d'abord et de David Coulthard ensuite.

"Ma voiture fonctionnait beaucoup mieux en course que pendant tout le reste du week-end, se réjouissait Juan-Pablo Montoya. Je ne m'attendais pas à une si bonne surprise, je ne pensais pas du tout pouvoir tenir le rythme de Kimi en début de course."

Pendant son premier ravitaillement, le Colombien a également fait modifier un réglage de sa voiture, ce qui lui permit d'élever encore l'allure pendant la deuxième partie de course. " J'ai toujours une chance de terminer deuxième du championnat des pilotes, poursuit-il. Je dois me tenir prêt au cas où Rubens commettrait une erreur. "

Ralf Schumacher, sur la deuxième BMW WilliamsF1-Michelin, termine cinquième, en dépit de quelques incidents. Au départ, l'Allemand s'est retrouvé coincé derrière Kimi Räikkönen, avant de partir en tête-à-queue, d'escalader un vibreur puis de se tromper de bouton en repartant d'un ravitaillement. Il empoche tout de même deux précieux points dans l'optique de la lutte pour le titre de vice-champion du monde David Coulthard termine quatrième sur sa West McLaren Mercedes. L'Ecossais parvenait à tourner de plus en plus vite en fin de course, mais ce ne fut pas suffisant pour attaquer Juan-Pablo Montoya.

Kimi Räikkönen, son coéquipier, a abandonné au 36e tour sur problème de moteur. Le Finlandais regrettait surtout de n'avoir pas réussi à conserver sa deuxième place des essais, et d'avoir commis une petite erreur au deuxième tour qui permit à Montoya de le passer.

Chez Jaguar Racing, Eddie Irvine termine dans les points pour la deuxième fois de la saison, la première depuis le Grand Prix d'Australie. En finissant sixième, Eddie Irvine récompense ainsi les efforts de toute l'équipe. " Ce ne fut pas une course passionnante, mais je suis heureux de marquer un point. Notre rythme était bon, comparable à celui des Williams et des McLaren", analysait l'Irlandais. Pedro de la Rosa, son coéquipier, a abandonné au 38e tour sur rupture de suspension.

Chez Panasonic Toyota, Mika Salo termine septième, à la porte des points. Allan McNish se classe 9e. Les deux Mild Seven Renault F1 furent contraintes à l'abandon, Jenson Button au 11e tour et Jarno Trulli au 36e, tous deux sur problème de moteur. Aucune des deux KL Minardi Asiatech ne rallie l'arrivée, Mark Webber abandonnant au 5e tour sur problème de boîte de vitesses, tandis qu'Anthony Davidson abandonna au 18e tour sur tête-à-queue.

La journée vue par Michelin -- Pierre Dupasquier (Directeur Michelin Compétition)

Quelle conclusion pouvez-vous tirer de la course d'aujourd'hui?

"Les pneus pour temps sec que nous avons apporté ce week-end étaient bien adaptés au circuit de Spa-Francorchamps. Les deux versions ont été utilisées en course et ont produit un niveau de performance très semblable. Par exemple David Coulthard et Kimi Räikkönen (West McLaren-Mercedes) qui n'étaient pas sur les mêmes choix ont signé des temps comparables en course.

Quelle était la principale différence entre vos deux versions : prime (A) et votre option (B)?

"C'est une famille de mélange différente mais les deux étaient compétitifs, ce que nous attendions. En outre, nous n'avions eu aucun problème d'usure."

Pascal Vasselon (Responsable du Programme F1)

En course, les équipes Michelin ont monopolisé la plupart des 12 premières places...

"Nous sommes très satisfaits du travail de nos pneus et nos partenaires ont d'ailleurs souligné cet avantage. Notre partenaire Jaguar Racing a pu ainsi marquer des points et Toyota a fait une très belle course."

Ce week-end, Michelin a été très présent en qualification mais également en course ...

"Absolument. Nos deux propositions étaient bien centrées et compétitives, indépendamment de la charge d'essence embarquée par les monoplaces."

-michelin-

Write a comment
Show comments
About this article
Series F1

User photos

erikjunius
F1

erikjunius

37 photos
EuroRacer
F1

EuroRacer

21 photos
SurdinP
F1

SurdinP

1 photos
max
F1

max

29 photos
ADLITIKA
F1

ADLITIKA

213 photos
Kevin_Bennett_Photo
F1

Kevin_Bennett_Photo

139 photos
PiBiPhoto
F1

PiBiPhoto

47 photos
Upload photo