Michelin 8 heures d'endurance du Suzuka

Huit heures de Suzuka. Huit Grands Prix par jour ! Les Huit Heures de Suzuka sont uniques. Disputer la plus prestigieuse des épreuves d'Endurance c'est comme de courir " huit grands prix dans la même journée ". Ce qui compte en Endurance,...

Huit heures de Suzuka.
Huit Grands Prix par jour !

Les Huit Heures de Suzuka sont uniques. Disputer la plus prestigieuse des épreuves d'Endurance c'est comme de courir " huit grands prix dans la même journée ". Ce qui compte en Endurance, c'est d'abord de tenir la distance. Mais Suzuka, c'est surtout un sp rint du premier tour au dernier relais. Un GP de huit heures couru sous l'insoutenable chaleur de l'été japonais.

Pour l'équipe Michelin qui ^Üuvre à Suzuka ce week-end, l'enjeu est comme toujours de montrer que quelles que soient les conditions, les pneus français gardent l'avantage. L'an dernier déjà, Michelin a dominé. Avec seulement deux équipages d'usine, face à d es adversaires nombreux et très déterminés, Michelin est monté sur les deux premières marches du podium. Valentino Rossi / Colin Edwards (Cabin Honda VTR SP-1-Michelin) l'ont emporté après un duel haletant face à Tadayuki Okada / Alex Barros (Cabin Honda S P-1-Michelin) qu'ils n'ont battu que de 14 secondes après huit heures de course ! C'était la 13ème victoire de Michelin au Huit Heures, la 3ème sur les quatre dernières éditions.

Cette année, Michelin peut espérer de nouveaux succès dans cette épreuve titanesque. Il faut dire que depuis le début de saison, le manufacturier français gagne tout dans les deux principaux championnats de vitesse : la catégorie MotoGP des Grands Prix et le Mondial Superbike. Dans ce dernier championnat, Troy Bayliss (Ducati Infostrada 998-Michelin) enchaîne les victoires ^Ö il en compte 14 sur 20 courses disputées cette année et Michelin a gagné 19 de ces 20 courses ! En MotoGP, Valentino Rossi (Repsol Hon da Team RC211V-Michelin) écrase la concurrence et toutes les courses de la saison ont été gagnées par Michelin.

Pour Suzuka, Michelin mélange ses technologies Grand Prix et Superbike. D'ailleurs, même la composition des équipes reflète ce croisement des deux championnats. Le Champion du Monde 250 cm3 en titre Daijiro Kato roule aux côtés de l'actuel numéro deux au c lassement du Championnat MotoGP, Tohru Ukawa sur une Honda VTR SP-W du Team Cabin. Ce duo avait déjà remporté les Huit Heures il y a deux ans. L'ex-Champion du Monde de Superbike Colin Edwards est le pilote remplaçant de cette équipe. De son côté, le vétér an des Grands Prix Alex Barros partage une Honda VTR SP-W du Team Sakurai avec l'un des ténors du Championnat de Superbike japonais, Yuichi Takeda. Michelin n'équipe que ces deux équipes, mais elles comptent parmi les favorites car les pilotes prennent tou te la mesure des exigences physiques et mentales de l'épreuve.

" Nous sommes très contents d'avoir Kato et Ukawa sur la même moto, " explique Nicolas Goubert, responsable Michelin Compétition pour la moto. " Ce sont deux stars et ils sont tous les deux très rapides à Suzuka. Chacun a déjà gagné les Huit Heures. Je pen se que Barros et Takeda fonctionneront aussi très bien ensemble. Barros a déjà gagné les Huit Heures et il est actuellement en grande forme. Takeda sait se montrer très rapide. Cette course est toujours extrêmement disputée et tout peut arriver en Enduranc e. "

Afin de parfaire leur préparation, les quatre pilotes ont testé la SP-W à Suzuka cette année. Des essais très importants puisque Michelin ne participe pas au Championnat de Superbike japonais. " Si les Huit Heures sont un vrai challenge pour nous, c'est au ssi pour cela, " poursuit Goubert. " Les informations que nous ramenons du GP de Suzuka ne nous sont jamais très utiles pour les Huit Heures parce que les températures et les motos sont si différentes d'une course à l'autre. Mais nous sommes confiants. Nou s avons fait quatre ou cinq bonnes séances d'essais. En plus, nous avons pris les deux premières places des deux courses quatre-temps que nous avons disputé à Suzuka l'an dernier, les Huit Heures et le Championnat japonais. "

La participation de Michelin apporte beaucoup aux deux équipes, qui ambitionnent la victoire. A chaque relais, les deux pneus doivent être changés et il faut donc toute l'expérience des ingénieurs Michelin pour choisir les pneus les mieux adaptés en foncti on des évolutions des conditions de course et de la température de la piste.

" Avec une piste aussi chaude, cette course reste très spéciale, " confie Goubert. " Entre 14 h et 16 h, la température de la piste peut atteindre les 54 degrés et notre travail, c'est de garantir le meilleur niveau d'adhérence et de motricité aux pilotes à chaque relais. Nous sommes toujours obligés de trouver des astuces. Nos derniers essais se sont très bien déroulés. Kato a fait de bons tests d'endurance et, malgré une piste à 50 degrés, il a été régulier en 2'09 au tour. Il y a deux semaines, nous avon s testé avec Edwards et Takeda sous la pluie ce qui pourrait aussi être très utile en cas de mauvais temps. "

" Les 16,5 pouces avant et arrière que nous utiliserons cette année ne sont pas très différents de ceux de l'année dernière. Les développements portent sur de nouvelles gommes plus performantes et des carcasses légèrement modifiées. L'an dernier, nos pneus sont restés très constants pendant toute l'épreuve et nous nous attendons au même niveau de performance cette année, même si le rythme de course augmente légèrement. "

Tous les pilotes Michelin se sentiront certainement très à l'aise avec les pneus qu'ils vont utiliser à Suzuka. " Nos pneus de MotoGP et de Superbike sont plus proches que jamais cette année, parce que les motos sont plus proches, même s'il reste des diffé rences, " précise Goubert. " Notre 16,5 pouces arrière de type S4 sert pour les deux Championnats, mais avec des variations de carcasses et de gommes. "

Le S4 est le pneu parfait pour les Huit Heures. Son profil permet d'augmenter l'empreinte du pneu sur le bitume lorsque les pilotes sont sur l'angle maxi. Le pneu a donc plus d'adhérence et comme il chauffe moins, il s'use moins vite.

Pour Kato, l'épreuve 2002 des Huit Heures de Suzuka revêt une importance toute particulière. En effet, le Japonais ne roulera plus que sur des quatre-temps à présent car à la fin du mois, pour la reprise du Championnat MotoGP à Brno en République Tchèque, Kato reçoit une nouvelle moto de Grand Prix : la même Honda RCV V5 que pilotent déjà Ukawa et Rossi.

Les victoires Michelin aux Huit Heures de Suzuka
1983 : Herve Moineau/Richard Hubin (Suzuki-Michelin)
1984 : Mike Baldwin/Fred Merkel (Honda-Michelin)
1986 : Wayne Gardner/Dominique Sarron (Honda-Michelin)
1987 : Martin Wimmer/Kevin Magee (Yamaha-Michelin)
1989 : Dominique Sarron/Alex Vieira (Honda-Michelin)
1990 : Eddie Lawson/Tadahiko Taira (Yamaha-Michelin)
1991 : Mick Doohan/Wayne Gardner (Honda-Michelin)
1992 : Wayne Gardner/Daryl Beattie (Honda-Michelin)
1995 : Aaron Slight/Tadayuki Okada (Honda-Michelin)
1997 : Shinichi Itoh/Tohru Ukawa (Honda-Michelin)
1998 : Shinichi Itoh/Tohru Ukawa (Honda-Michelin)
1999 : Tadayuki Okada/Alex Barros (Honda-Michelin)
2001 : Valentino Rossi/Colin Edwards (Honda-Michelin)

-michelin-

Write a comment
Show comments
About this article
Series BIKE , MOTOGP , WSBK

User photos

rtarozzi

rtarozzi

1 photos
EOS7D

EOS7D

17 photos
Florian_Schust

Florian_Schust

12 photos
gusovi

gusovi

38 photos
gloster

gloster

115 photos
alexloko

alexloko

10 photos
Upload photo